0 Flares 0 Flares ×

Les vendeurs au Pérou affichent rarement le prix de leurs produits. Le fait de ne pas afficher ces prix a pour conséquence une augmentation, surtout pour les touristes qui veulent faire des achats. Pour éviter de dépenser trop d’argent dans les souvenirs et autres achats, prends le temps d’apprendre à marchander tout au long de ton voyage au Pérou.

Difficulté: moyenne

Temps nécessaire: entre 5 et 15 minutes

Ce dont tu as besoin:

● Espagnol basique

● La monnaie locale (nuevos soles)

● Des petites coupures et de la monnaie (pour éviter le problème du manque de monnaie, fréquent au Pérou)

Voici comment tu dois faire:

  1. 1. Approche-toi du vendeur poliment mais aimablement. Établir un contact amical est un bon début pour commencer le marchandage. Ne montre pas trop d’enthousiasme car tu donneras l’impression d’être là pour dépenser de l’argent.
  2. Regarde les produits. Le vendeur commencera à te montrer différentes choses en faisant des commentaires sur leur beauté, sur la qualité artisanale et parfois sur leurs surprenantes propriétés médicinales (généralement aphrodisiaques).
  3. Quand tu vois quelque chose qui te plaît, réfléchis à combien tu serais disposé à payer. Demande le prix : « -¿Cuánto cuesta? » (combien ça coute ?). C’est alors que commence la partie amusante.
  4. La première réaction du vendeur peut signifier beaucoup, alors observe attentivement. S’il réfléchit longtemps, il t’annoncera probablement un prix de départ très élevé (les étrangers ont « l’honneur » de payer le « prix gringos » au Pérou). En général, une réponse immédiate indique un prix réel, celui que le vendeur est habitué à donner.
  5. De toute manière, maintenant ça dépend de toi. Tiens compte de ce que tu étais disposé à payer précédemment, du temps de réponse du vendeur et du prix annoncé. Si le prix ne te parait pas raisonnable, propose un prix inférieur, peut-être 10 à 20% de moins. Si le temps de réponse a été long et que le prix te parait très élevé, n’aies pas peur de proposer la moitié du prix.
  6. Il y a de grandes chances que le vendeur raisonnable accepte ton offre de 10 à 20% de moins, et ainsi vous serez tous les deux contents, surtout pour un article pas très cher. Super ! Achète ! Si tu proposes 50% du prix annoncé, prépare-toi pour la deuxième manche.
  7. Si le vendeur ne veut pas te laisser le produit pour la moitié du prix annoncé, il te montrera de l’indifférence. Il rira, fera un commentaire joyeux et commencera à faire autre chose qui ne te concerne pas. Il se peut qu’il te fasse une autre offre mais le marchandage au Pérou est généralement plus avantageux pour une partie que pour l’autre.
  8. Si le vendeur n’accepte pas ton offre, augmente un peu. Si le prix d’origine est de 100 soles et que tu en as proposé 50, propose maintenant 60 ou 65 soles. Il saura que tu es disposé à négocier.
  9. Maintenant que tu es en plein marchandage, continue de proposer des prix jusqu’à ce que vous arriviez à un accord – c’est-à-dire quand vous vous mettez d’accord sur un prix proche de celui que tu avais proposé au début, ou un petit peu plus.
  10. Quand tu atteins ta limite, mets un terme au marchandage avec un « no, gracias » (non merci) courtois et éloigne-toi. À ce moment-là le vendeur doit prendre une décision : s’il veut vendre il te rappellera avec une nouvelle offre plus proche du prix idéal. Tu peux l’accepter ou recommencer à marchander. Si ton prix idéal est très bas le vendeur te laissera partir. Si ceci se produit, cherche l’objet ailleurs et recommence le processus.

perou marchandage

Conseils:

  1. Il est plus facile de marchander au Pérou si tu achètes plusieurs objets au même vendeur. Demander une réduction pour plusieurs objets est une pratique normale.
  2. Vois le marchandage comme un jeu amical, même si tu es face à un vendeur particulièrement têtu ou bourru. Ne sois jamais grossier ou agressif.
  3. Les personnes qui te vendent ces objets essaient de subvenir à leurs besoins. Si tu te retrouves à marchander en-dessous du prix que tu étais disposé à payer, donne l’argent.
  4. Adapte tes tactiques à l’ambiance. Les marchés des grandes villes comme Cusco sont plus agressifs et bruyants que les petits stands dans les villages indigènes où il est plus important d’avoir un comportement plus poli et une attitude plus réservée.

marchandage perou

Traduit et adapté de About Travel par l’équipe de Cordilleras Travel, agence de voyages spécialisée dans les Paquets Touristiques au Pérou.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×